Bienvenue sur le forum de la Terminale Littéraire

Réservé aux élèves, professeurs et autres invités de la Terminale L du Lycée Thérèse d'Avila
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [HISTOIRE/ECJS] Antisémitisme

Aller en bas 
AuteurMessage
Jef
Admin - Geoffrey -
avatar

Masculin Nombre de messages : 991
Age : 27
Loisirs : Survivre
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: [HISTOIRE/ECJS] Antisémitisme   Ven 16 Mai - 19:11

Par M. Merlevede, le 6 mai 2008 à 17:30

Sur l'antisémitisme


De la recherche sur l'antisémitisme

Economiste
et historien, Simon Epstein vit à Jérusalem depuis 1974. Il est
l'auteur de plusieurs ouvrages relatifs au racisme et à l'antisémitisme.
prochain livre à paraître chez Albin Michel : Un paradoxe français
Antiracistes dans la collaboration, antisémites dans la résistance

http://www.arte.tv/fr/histoire-societe/Les-breviaires-de-la-haine/2014704,CmC=2026690.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://litteraire.forumgratuit.org
Jef
Admin - Geoffrey -
avatar

Masculin Nombre de messages : 991
Age : 27
Loisirs : Survivre
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: [HISTOIRE/ECJS] Antisémitisme   Ven 16 Mai - 19:17

Ajouté par Jefkey : Si j'ai placé ce message dans ce topic, ce n'est pas parce que extrême droite = antisémitisme forcément, mais parce que les documents présentés ici traitent davantage cette vision :ok:

Par M. Merlevede, le 6 mai 2008 à 17:32

Article du Mercredi 14 novembre 2007 à 22h10

http://www.arte.tv/fr/histoire-societe/zoomeuropa/Archives/cette-semaine/1756166,CmC=1722802.html[/td][td width="85"]
[/td][/tr][/table]


La montée en force de l’extrême droite en Europe

A travers toute l’Europe, des centaines de concerts où les néonazis hurlent leur antisémitisme et appellent ouvertement à la haine raciale. La création de mouvements d’extrême droite comme la « Garde hongroise », avec ses uniformes noirs qui rappellent les sinistres Croix fléchées fascistes. Ou encore l’Union populaire bulgare, qui monte la population contre les Roms du pays. Trois exemples qui témoignent s’il en est de la recrudescence des idées et des mouvements de la droite extrême.


> Europe :
Pendant quatre ans, un reporter infiltré dans ces milieux a observé dans huit pays d’Europe ce qui se passe lors des concerts de skinheads, où l’on entend sur scène éructer des textes signés de l’organisation néofasciste « Sang et honneur », pourtant interdite depuis longtemps. Les responsables politiques en Europe - et l’UE elle-même - ainsi que les polices des différents pays ne réagissent que mollement et de manière désordonnée face à ces manifestations toujours plus nombreuses. Zoom Europa montre comment, via la musique, les néonazis propagent leur idéologie et recrutent sur tout le continent.

> Hongrie :
A première vue, la « Garde hongroise » fondée à la fin du mois d’août à Budapest semblerait plus fréquentable. Il s’agit en fait de l’aile paramilitaire du parti d’extrême droite « Jobbik ». Tenues et drapeaux rappellent les Croix fléchées, ces nazis hongrois qui ont déporté vers les camps de la mort des centaines de milliers de juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Le parti Jobbik (meilleur), qui soutient le mouvement en sous-main, a accédé à certains conseils municipaux du pays et investit la scène politique en appelant à la haine des juifs, des Roms et des homosexuels. Des organisations juives ont exigé une interdiction de ce mouvement.

> En Bulgarie, le chef de l’Union populaire Bojan Rasate souhaite créer une « Garde nationale » pour, dit-il, « protéger la population bulgare contre les Roms ». Les communiqués de presse de ce parti sont clairs : ils incitent à la chasse aux Roms, communauté qui représente 10 % de la population bulgare. Fin août, un millier de tziganes s’est réuni pour protester contre la milice anti-Rom à la suite de la mort violente d’un jeune de leur communauté. Il faut savoir que dans certaines parties du parlement bulgare, les paroles d’extrême droite sont accueillies avec complaisance. Deux représentants de l’Union populaire bulgare siègent au Parlement européen depuis les dernières élections.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://litteraire.forumgratuit.org
Jef
Admin - Geoffrey -
avatar

Masculin Nombre de messages : 991
Age : 27
Loisirs : Survivre
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: [HISTOIRE/ECJS] Antisémitisme   Sam 17 Mai - 0:41

Par M. Merlevede, le 3 mai 2008 à 10:34



BD intéressante à lire

En résumé : "Le complot" de Eisner



Le créateur du Spirit et inventeur du " roman graphique ", disparu en 2005, retrace l'histoire du Protocole des Sages de Sion, ce faux destiné à faire croire à une conspiration juive internationale et publié pour la première fois en 1905. Quand la bande dessinée accomplit une oeuvre historique : un livre indispensable.
Mot de l'éditeur sur "Le complot" de Eisner



Comment un texte inventé de toutes pièces peut-il circuler depuis cent ans et provoquer des revirements politiques fracassants ? Will Eisner retrace avec génie l'histoire - finalement méconnue dans ses détails - de ce " complot juif " inventé au début du XXème siècle pour attiser l'antisémitisme régnant en Europe et en Russie : les Protocoles des Sages de Sion justifient les pires intentions, et leur diffusion connaît un succès retentissant avant et pendant la première Guerre mondiale. Un journaliste britannique du Times découvre la supercherie en 1921 : les Protocoles sont une copie presque conforme d'un obscur traité anti-bonapartiste, les Dialogues aux enfers entre Machiavel et Montesquieu, écrit par un dissident français en exil. Les " auteurs " des Protocoles n'ont eu qu'à remplacer les bonapartistes par les Juifs et le mot " France " par " le monde "…
On connaît donc la vérité mais rien n'y fait : les Protocoles sont utilisés par Hitler, le Ku Klux Klan et trouvent encore aujourd'hui des millions de lecteurs dans les pays arabes. Surpris par le destin insolite de ce plagiat, scandalisé de le voir encore pris pour vérité d'Evangile sur des sites Internet, Eisner s'enflamme à coups de crayon très expressifs, ironiques et inquiétants. Par des cadrages audacieux et d'impressionnantes pages titres, Eisner provoque la curiosité du lecteur ; on lit avec passion et consternation l'histoire de ce " faux " qui a servi si longtemps la haine antisémite.
Né en 1917, Will Eisner est l'un des pionniers du " graphic novel ". D'abord avec son personnage fétiche, " Le Spirit ", qu'il dessina de 1941 à 1953, puis en explorant, jusqu'en 1973 les possibilités éducatives de la bande dessinée, il a révolutionné le monde du 9ème art. Will Eisner s'est éteint le 3 janvier 2005.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://litteraire.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [HISTOIRE/ECJS] Antisémitisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
[HISTOIRE/ECJS] Antisémitisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peste et antisémitisme
» Antisémitisme?
» Qu'est-ce que l'antisémitisme ?
» Bron : le personnel d'un lycée en grève pour soutenir une collègue victime d’antisémitisme
» Antisémitisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de la Terminale Littéraire :: Histoire, Géographie & ECJS-
Sauter vers: